LES BOIS D'EAU | HISTOIRE DE LA DRAVE

Vers la fin des années 1800's, le draveur transportait les billots en les faisant flotter vers la fleuve Saint-Laurent. Chaque printemps, des centenaire des billots étaient destinés à la industrie de la construction et à l’industrie papetière. Une série des canaux appelés glissoirs, situes au bordes des rivières, alimentés en eau par des barrages et soutenus par une armature en bois, facilitant le transport dans les chutes d’eau et évitaient la dégradation des billots.

LES BOIS D'EAU | LOG DRIVEHISTORY

Towards the end of the 1800's, the logger transported logs by floating them to the St. Lawrence River. Each spring, several logs were destined for the construction industry and the paper industry. A series of canals known as slides, located at the edges of rivers, fed water by dams and supported by a wooden frame, facilitating transport in the waterfalls and avoiding the degradation of logs.

 
 

La pratique de la drave fut, à une époque, un moyen révolutionnaire. Les entrepreneurs de bois transportaient les arbres coupés, par voie maritime, jusqu’à leur destination. C’est d’ailleurs en partie grâce à ce métier, que l’on doit le développement de nos plus grandes villes du Québec. 

En récupérant les billots immergés, sciés par nos ancêtres, nous avons le sentiment de faire revivre notre histoire. Des chercheurs en écologie forestière de l’Université du Québec en Outaouais et de l’Institut québécois d’aménagement de la Forêt feuillue sont parvenus à retracer l’âge de plusieurs arbres récupérés. Certains de ces arbres très âgés ont été immergés dans l’eau pendant plus de 100 ans après leur récolte. L’étude des cernes annuels de croissance peut ainsi révéler plusieurs indications sur les conditions passées dans lesquelles ces arbres vivaient, dont entre autres, celles associées au climat. Dans le contexte des changements climatiques, de telles informations sont précieuses pour mieux saisir l’importance de ce phénomène sur nos forêts. LES BOIS D'EAU est fière de pouvoir offrir à leur clientèle des produits relatant une partie de notre histoire québécoise et, qui plus est, sert aussi à la science et la foresterie!

Enfin, LES BOIS D’EAU est une entreprise qui a un potentiel énorme! Elle offre des produits niches par les caractéristiques uniques au bois immergé et par son aspect écologique. Plusieurs encore ignorent l’existence de cette richesse. Richesse en termes de qualité, mais aussi d’histoire!

The practice of the log drive was at time revolutionary. Wood contractors transported the cut trees through rivers to their destination. It is partly thanks to this profession that we owe the development of our largest cities in Quebec.

By recovering the submerged logs sawn by our ancestors, we have the feeling to revive our history. Researchers in forest ecology at the University of Quebec in the Outaouais and the Quebec Institute for the Management of the Hardwood Forest managed to trace the age of several trees that were recovered. Some of these very old trees were immersed in water for over 100 years after harvest. The study of the annual growth rings can thus reveal several indications on the past conditions in which these trees lived, including among others, those associated with the climate. In the context of climate change, such information is valuable to better understand the importance of this phenomenon on our forests. LES BOIS D'EAU is proud to offer its customers products that relate a part of our Quebec history and, moreover, also serves science and forestry!

Finally, LES BOIS D'EAU is a company that has enormous potential! It offers niche products with characteristics unique to immersed wood and its ecological aspect. Many still ignore the existence of this richness. Wealth in terms of quality, but also of history!